3 décembre 2017

L’eau forme une image

Filed under: photo,textes — simmarc @ 17 h 01 min

 

L’eau forme une image,
la goutte est sur une plage,
mais sur le sable chaud elle s’évapore aussi tôt.

Incarné dans un corps comme un conducteur ivre,
souillé d’illusions,
sur un balcon,
déjà en prison.

souillé d’illusions,
incarner son corps.
L’eau forme une image,
la goutte est une cage.

 

Simmarc

Le mouvement infini,
le souffle éternel,
l’envie de vie,
le mouvement éternel,
le souffle de vie,
l’envie d’infini.

0 Comments

27 novembre 2017

Le monde en distorsion

Filed under: textes — simmarc @ 16 h 03 min

Mercredi 27 sept 2017

Depuis longtemps, le hamster dans ma tête tourne en rond.
Je cherche une manière de m’adapter à ce monde, ce système,
cette société qui perd de plus en plus son humanité.
Si, il y a 10 ans c’était difficile, aujourd’hui, c’est presque impossible.
J’en perds mes sens, mes repères, ma motivation.
Mon intérêt pour ce monde est perdu.

Les plus gros problèmes de notes société sont: l’argent, les techniques,
la désinformation médiatique et le fait que ceux qui nous gouvernent
nous font la morale comme des enfants de maternelle et nous prennent tous
pour des imbéciles, créent ainsi une société désinformée physiologiquement,
qui ne fait pas d’efforts pour bien s’informer à propos de leur santé
physique et psychologique, autant pour eux que pour les autres.

Mais si toi tu t’informes, ils vont t’exclure de leurs groupes
où te forcé à vivre et penser comme eux.
C’est comme ça dans tous les genres de groupe sociaux.
Le système de santé et services sociaux, les organismes sociaux,
les gouvernements, les compagnies…
Tout le monde ou presque est malade mais ne le sait pas,
même les spécialistes, les ministres ou qui que ce soit, aucune différence,
tous ces gens qui réussissent à s’adapter à notre société malade,
peuvent devenir riches en argent mais sont pauvres spirituellement.

La vie dans ce monde ici-bas est truqué, inversé.
Les valeurs morales et l’âme humaine sont perdues,
il n’y a plus de but noble. La spontanéité, l’imagination,
l’entraide(la vraie entraide) l’espoir d’un monde meilleur sont perdus.
Parce que ce monde, cette société, cette humanité se dirige droit dans la gueule du loup.

Quand le trans-humanisme nous proposera l’éternité, l’humanité sera définitivement perdue.

Le constat, notre monde est en distorsion est la majorité d’individus aime ipnotiquement ça…

Simmarc

0 Comments

28 octobre 2016

Humains

Filed under: textes — simmarc @ 19 h 54 min

Sur cette terre, belle et confortable. Nous, les humains,
prenons pour acquis que nous sommes les seuls maîtres de notre vie.

terre1

Mais qui dirige vraiment nos sociétés?.
Les gouvernements? Les bandes criminels ou sociétés secrètes?
La télévision? Les marchés boursiers? Les religions?
ou les extraterrestres?

Non non non.!.!. En fait, peut-être un peut de tout, 😉

Que ce soit un groupe d’illuminés, porteur de lumière sombre,
essayant de détruire toutes nos valeurs en nous divisant
pour faire régner la peur et crée une solution lucrative pour nous siphonner,
et/ou la stupidité qu’apporte le pouvoir et L’argent.
Le fait est, que nous devons tous prendre conscience
que partout autour de nous, on nous manipulent
pour nous vider de notre énergie, pour voler notre temps,
et le temps c’est aussi de l’amour, c’est notre liberté
physique et intellectuel.

Parce que nous sommes tous unique, nous pensons tous différemment.
Pour être conscient de la réalité, nous devons chacun d’entre nous
avoir notre propre opinion sur tous les sujets que nous connaissons
et user la compassion pour rester saint.

Simmarc

0 Comments

27 octobre 2016

OTOMY

Filed under: textes — simmarc @ 11 h 47 min

Otomy est né dans une ville de banlieue, de parents ordinaires et il vivait normalement.
Il était curieux et voyait toujours quelque chose a comprendre de la vie,
une fourmi comment ça marche!?

Un jour où il était assis sur le banc d’une église et regardait la représentation d’un être
qui se meurt sur une croix, il se demandait, pourquoi?
– Ce n’est pas étrange, prier devant un mourant en plâtre.
Et il regardait les gens autour, puis, une porte s’est ouverte dans son esprit.
-il y a quelque chose de pas réel dans cette église; ;
-et ce quelque chose est vraisemblablement vénéré.

Otomy se disait qu’il n’était maintenant pas comme les autres,
il ne voulait pas entendre une copie de répétition infinie de sermons
sans vrai but, que celui de trouver des pseudos réponses a la souffrance des êtres.
Il continua son chemin de vie sans trop y penser, jusqu’au jour, où,
un événement marquant s’est produit et son esprit fut emporté
pendant quelques secondes dans ce lieu ou l’événement se déroulait.
Lorsqu’il put se déplacer pour vérifier le lieu, il fut stupéfait de découvrir
l’endroit identique à son voyage, qui lui semblait maintenant extrêmement mystérieux.

Il fut vite intéressé par les sciences, surtout astrophysique,
mais ayant une perception différente de la réalité,
il ne savait pas très bien s’intégrer dans un sens social.
Il était plutôt solitaire, à chercher des choses à comprendre.
Il avait oublié toutes ces expériences du passé qui lui avait ouvert l’esprit,
mais avait toujours une ouverture d’esprit.

Un jour, alors qu’il cherchait dans l’esprit, comment la pensée fonctionne,
sa conscience fut projetée dans le vide où un simple fil de lumière lui donnait un repère.
Le vide est devenu le cosmos. Ce vide qu’il trainait avec lui
depuis l’ouverture de sa conscience dans l’église,
fut envahi instantanément par le cosmos.
Il pouvait maintenant trouver des réponses à ses questions.
Il changea alors son chemin de vie, sachant maintenant qu’il n’existait pas par hasard.
Il comprit que la vie ne s’arrêtait pas à ce qu’il voyait de ses yeux.
Tout avait un sens.

Mais dans un monde où les connaissances sont acceptées que si
elles ont été apprises par quelqu’un d’autre,
les idées d’Otomy furent relativement rejetés par son entourage.
Il réalisa qu’il avait encore des questions sans réponses.
Et la grande question maintenant était, quel est son lien avec les autres?
Il se dit que la réponse se trouvait peut-être au bout du fil lumineux
qui était son repère dans le vide cosmique. Mais comment retrouver ce fil?
il se sentait trop lourd pour y arriver et prit l’initiative de
débarrasser son corps de sa lourdeur en s’alimentant autrement,
jusqu’au jour ou, dans sa conscience calme et tranquille,
il reprit contact avec le fil de lumière.

Emporté par sa passion de l’instant,
sa conscience fut aspirée par le fil lumineux
qui la propulsa jusqu’à sa source.
Et la Quoi??
la source est une étincelle!!
Quoi?
Le bonheur l’envahit entièrement a la vue de ce spectacle.
En regardant la direction opposé à l’étincelle il vit,
des centaines de milliers de millions de milliards de fils lumineux.
À l’extrémité de chaque brin de lumière une conscience.
mais chaque brin n’était pas à la même distance de la source.
Certaines consciences laissaient passer le brin lumineux
et d’autres lui bloquaient le chemin.
les consciences qui obstruaient le rayon de l’étincelle devenaient les victimes
d’un reflux que la lumière provoquait en eux, qu’ils peuvent nommer émotion.

  

etince10

  

Alors là, Otomy comprit son lien avec les autres.
-Nous sommes tous de la même source, peu importe la matière qu’elle incarne,
si la vie sait quelle vie, c’est la conscience qui en rend compte,
et c’est cette même conscience qui laisse passer ou pas le fil lumineux,
mais les consciences qui lui bloquent le chemin l’accusent de leurs malheurs.
Parce-qu’ils croient que c’est en regardant et en priant une statue de plâtre,
ou un être extérieur que la lumière de l’étincelle passera à travers eux.

Otomy comprenait maintenant qu’il ne pouvait rien dire ou faire à la place des autres.
Ils sont tous conscient de leur vie, mais la vivent par procuration sur leurs malheurs
qu’ils projettent aux autres en se disant victime de la vie elle-même.

Mais lui-même qui vivait la solitude, s’en plaignait.
Alors, il s’est souvenu du moment dans l’église ou sa conscience s’est ouverte,
où il s’était dit, différend des autres. Il était victime de sa propre programmation.

Aujourd’hui, Otomy prend l’initiative de déprogrammer sa différence dans son subconscient
et il remercie tous ces consciences autour de lui, de leurs intégrités.
Ce qui a motivé son intérêt pour la recherche de la source.

Simmarc

Un commentaire

13 juillet 2016

Inspiration sur la Semaine.

Filed under: textes — simmarc @ 12 h 15 min
Le Vendredi est un jour bon 
qui se transforme en soir sombre pour ma conscience.
Vivement le Samedi matin et très tôt, 
parce-que après 9 ou 10h, les idées noirs et l'impuissance
de ma personne vont ralentir ma joie de vivre jusqu'au soir.
Le Dimanche, 
la simplicité de ce jour me donne la possibilité d'être en paix. 
La température en fait une journée parfaite si elle est fraîche et clair. 
Mais arrive le soir et l'ombre du Lundi avec sa complexité 
et le système qui recommence a tourner 
font que ce jour se termine dans la nostalgie du matin.
Et ça recommence... 
Le Lundi matin ouvre une parenthèse 
et tout les problèmes de ma vie s'y insères aléatoirement 
dans un ordre boiteux qui se dit structuré et organisé, 
le système impose ses lois et la soumission, 
l'abandon et l'exclusion de tout ce qui me fait sentir bien. 
Le maître absolu, la pseudo démocratie froide et inhumaine 
manipule la pensée globale et la majorité du bétail humain
obéit soumis et diverti de télé et de relations superficiels, 
travail pour des rêves et pour nourrir ce système.
Et tout le reste de la semaine se poursuit ainsi, 
elle se contracte jusqu'au Jeudi soir, qui ferme la parenthèse.

Et revient le Vendredi, celui d’aujourd’hui, un peut long, pénible, seule mais libre.
Cette journée va se terminé bientôt et ce sera Samedi, celui de demain, ce jour que je ne connais pas.

0 Comments

17 septembre 2013

Parfum D’Amour (Agathe Bernier)

Filed under: infos externe.,textes — simmarc @ 20 h 01 min

Extrait du livre (parfum d’Amour. par Agathe Bernier)

Voyage au Pays du village Coeur

C’est une région difficile d’accès dont les montagnes escarpés,
les cratères, les gouffres et les marécages de sables mouvants gardent
jalousement la frontière. Au début des temps, ce village fut le berceau
de la civilisation des Lumens. Tout ce qui vivait sur terre était alimenté
par une énergie bien spéciale que l’on nomme Amour.
Le Dieu créateur de la planète de Lumen et de la vibration Amour
avait donné des ordres bien précis aux premiers spécimens de sa création.
Il avait demandé aux Lumens, dont le nom signifie « lumière », de diffuser
l’Amour qu’il leur laissait en héritage et de la faire prospérer.

Ils apprirent qu’ils étaient tous solidaires les uns des autres.
Les minéraux, les végétaux et les animaux se joignirent aux Lumens
pour distribuer et développer l’Amour. Les quatres éléments: la terre,
l’eau, le feu et l’air étaient les témoins fidèles de cette harmonie
magnifique.

En ces temps-là, le village irradiait de joie, d’abondance et de paix.
La vie se déroulait au rythme du coeur.

Comme le mouvement avait été créé en même temps que la planète qui devait
lui servire de laboratoire, les « rayons de lumière » décidèrent
de vivre l’expérience. Comme ils étaient occupés a connaître, à
expérimenter, à posséber et à bouger, ils ne sentirent bientôt plus
brûler en eux la flamme de l’Amour. Les Lumens oublièrent progressivement
l’Amour pour se dévouer entièrement aux transformations qu’ils
pouvaient vivre désormais.

Puis insidieusement, l’anarchie s’installa. Le désordre, la désolation,
la misère, la soumission et l’esclavage firent leur apparition. Plusieurs êtres
essayèrent de déloger le petite flamme qu’ils sentaient briller
au fond d’eux. Ils décidèrent de devenir indifférents à l’amour universel.
Tour a tour, une race de contrôleurs, une race de dominateurs, une race
de soumis et d’esclaves virent le jour. Certains apprirent à
utiliser l’Amour pour asservir les femelles reproductrices des Lumens.

Au fil du temps, les corps des Lumens subirent de grande transformations.
De lumière pur qu’ils étaient à l’origine, ils devirent épais, denses et ils
eurent de plus en plus de mal à se déplacer. Ils perdirent peu à peu
leur luminosité et ils devinrent des « êtres humains » privée d’amour,
la nouvelle race se dessécha, se flétrit et expérimenta la mort.
Les « êtres humains » devinrent rationnels, cérébraux, logiques et analytiques.

Les contrôleurs se crurent les plus forts. En expérimentant la
possessivité, ils devinrent des robots aux mains de la race des dominateurs.
Petit à petit, les coeurs étaient désertés et l’amour annihilé.

Un jour, l’être humain vêtu de son manteau d’orgueil, ordonna au Coeur
de se taire et a l’amour de s’exiler. L’être humain s’était proclamé maître
de la terre et jugeait l’Amour nuisible à son avancement. Il le chassa sous
prétexte que celui-ci l’obligeait à être bon, équitable et généreux.
Il eu peur de sa présence et de son influence.

La peur s’installa au creux de l’âme et y fit de profonds ravages.
La race des dominateurs se servait adroitement de ce sentiment pour
faire ramper la race des soumis et se hisser au rang de maîtres de la planète.
Le règne de la domination par la peur était advenu sur terre.
Un régime de terreur alimenté par des guerres, des massacres, des pillages
et des viols s’instaura.

 

Pour l’intégrale du contenu de ce livre, Lire PARFUM D’AMOUR par Agathe Bernier.

parfum_damour

0 Comments

13 décembre 2012

21 – 12 – 2012

Filed under: photo,textes — simmarc @ 19 h 41 min

Réflexion personnel du 13 Décembre 2012, au sujet de la date du 21 Décembre 2012.

Le calendrier Grégorien est basé sur 2 cycles; Lune – Terre, Terre – Soleil, le calendrier Grégorien est un calendrier astronomique.  Le calendrier Maya est basé sur 3 cycles; Lune – Terre, Terre – Soleil, Soleil – Galaxie, le calendrier Maya est un calendrier astrologique. C’est comme si les Mayas étaient des astrologues et qu’ils dessinaient la carte du ciel de l’humanité, avec leurs calendrier. Donc le 21 12 2012, c’est une date astrologique, qui est basé sur la position astronomique cyclique du système solaire. Alors, si on compare le principe de l’astrologie avec le calendrier Maya, les énergies qui sont possibles peuvent êtres modifiés, on peux changer la situation, c’est juste un point cosmique a ne pas négliger, parce que on sais pas toutes, et tout est possible.

Simmarc
 



photo nasa

0 Comments

12 décembre 2012

Pensée Omraam Mikhaël Aïvanhov 12-12-2012

Filed under: photo,textes — simmarc @ 18 h 35 min

« Quel est le mobile de la majorité des humains ? Prendre. Partout où ils vont, ils cherchent ce qu’il y a à prendre. Ils étudient, ils travaillent, ils se marient, ils se rencontrent pour prendre ; leur pensée est toujours orientée dans cette direction. C’est pourquoi rien de lumineux, de chaleureux, de vivant n’émane d’eux : parce qu’ils se sont habitués à prendre.

Même dans l’amour, quand l’homme et la femme se cherchent, chacun, le plus souvent, ne pense qu’à prendre : l’homme veut absorber la vie de la femme et réciproquement. Et quand il n’y a plus rien à prendre, ils se séparent. Vous direz : « Mais quand ils s’unissent, ils se donnent quelque chose ! » Oui, mais ce n’est que pour mieux prendre : chacun ne pense qu’à obtenir quelque chose de l’autre, puiser chez l’autre avidement, égoïstement, sans scrupule. Eh bien, ce n’est pas cela l’amour. L’amour, c’est d’offrir quelque chose à l’âme et au cœur de l’autre, un élan, une vie, une inspiration, afin que cet être-là s’épanouisse et avance dans la lumière et dans la joie. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Clic sur la photo pour la voir 1280 x 768

Un commentaire

6 décembre 2012

Les nombres nous « parlent-ils » de 2012 ?

Filed under: infos externe.,textes — simmarc @ 5 h 18 min

Pour la « petite histoire », la fréquence de 13 Hz est la plus habituelle chez les dauphins (même longtemps avant 1987).  Certaines personnes estiment que les dauphins sont plus intelligents que les humains. Au niveau des ondes cérébrales, nous pouvons effectivement en déduire qu’ils sont plus « éveillés » (conscients) que nous (peut-être qu’avec la montée de la fréquence de Schumann, l’être humain est en train de rattraper une partie de son retard ?).

2) Évolution de conscience en fonction de la fréquence du cerveau

Les ondes cérébrales sont découpées en 5 catégories distinctes en fonction de leur fréquence. Et dans le tableau nous voyons que les premières (Delta) se retrouvent principalement chez les bébés, les secondes, chez les adolescents, puis adulte, Si nous regardons l’état auquel se réfèrent ces ondes, nous voyons aussi que les premières (Théta) concernent un sommeil profond, les secondes, un sommeil léger, etc… jusqu’à une pleine conscience.

Avec une fréquence de 8Hz, l’être humain était au début de son réveil mais encore un peu endormi. Avec une fréquence de 13 Hz et au delà, il devient actif et « bien réveillé ».

Par: infomysteres, suite et source: http://antahkarana.forumzen.com/t2844-les-nombres-nous-parlent-ils-de-2012

0 Comments

1 décembre 2012

Evil Talk

Filed under: musique,textes — simmarc @ 2 h 10 min

C’est un genre de parodie philosophique.

Pour le concept de faire sortir la lumière des ténèbres.

 En anglais pour faire plus vraie 😉

Un commentaire